Nintendo 3DS

Miitopia

Test 3DS

Miitopia

Par ggvanrom - Le 03 septembre 2017

Développé par Nintendo EPD, Miitopia se veut comme la réponse aux détracteurs des jeux Tomodachi Life et Miitomo, qualifiés d'ennuyeux sans aucun but ni objectif. Ici, l'équipe de Nintendo EPD a fait le choix original de créer un univers RPG centré autour des Mii. Est-ce que cette formule centrée sur les petits avatars de Nintendo marquera les esprits ? C'est ce que nous allons découvrir.

Le visage est l'image de l'âme

Bienvenu dans le monde de Miitopia ! Peuplé de Mii de toutes les tailles et toutes les couleurs, qui vivaient tous en harmonie jusqu'à ce qu'un être démoniaque décide de voler les visages de tous les habitants, pour les greffer sur des monstres. Le jeu se présentant comme une sorte de pièce de théâtre, Miitopia vous laisse ainsi choisir qui seront les héros, l'antagoniste et les PNJ du jeu, laissant à chacun un jeu créé à son image.

Votre objectif sera de sauver un maximum de visage durant votre périple, visant à éliminer l'avatar du mal, responsable de tous les maux de Miitopia. Cette quête ardue ne pouvant reposer sur les épaules d'un seul homme,  vous aurez vite fait de vous entourer de compagnons pour mener à bien votre long périple. Et quoi de mieux que de faire sa propre sélection pour constituer son équipe de rêve ?

Un casting sur mesure

Comme dit plus haut, quasiment tous les personnages que vous rencontrerez durant votre périple adopteront le faciès que vous leur donnerez. Vous pourrez au choix piocher dans votre propre galerie de Mii, pour intégrer amis et proches, ou encore guest-star dans votre aventure. Vous pourrez également choisir d'importer des mii présents dans votre jeu Miitomo, via les données sauvegardée, ou encore utiliser le casting des Mii, regroupant les Mii créés par divers joueurs aux 4 coins du globe.

Quoi de mieux pour une aventure épique que de faire alliance avec votre meilleur ami, ou avec un héros comme Link ou Samus Aran ? Vous pouvez vous permettre toutes les excentricités, c'est votre jeu ! A noter que tout n'est pas figé dans le marbre puisque vous pouvez revoir les attributions des rôles via un registre magique disponible dans votre menu. Reste à savoir si le gameplay en lui même promet d'être aussi intéressant.

Je serai la plus belle pour aller me latter

Alors que vous n'êtes qu'un simple voyageur assistant impuissant aux méfaits de l'avatar du mal, vous entrez en contact avec un esprit divin, vous donnant la possibilité d'utiliser différentes classes afin de vaincre les monstres s'étant accaparé les visages des habitants de Miitopia. Ainsi, pour défaire vos ennemis, vous aurez accès à une douzaine de classes, qui se découvriront progressivement, allant du classique guerrier au tank en passant par le mage,  vous aurez de quoi composer votre équipe de rêve.

Niveau progression de classe, comme dans chaque RPG classique, plus votre personnage montera de niveau, plus il débloquera de nouvelles techniques, offensives ou défensives. Attention tout de même à vous constituer une équipe proposant suffisamment de diversité pour pallier à toute éventualité. Un Tank, un soigneur, un mage c'est la base, mais libre à vous de vous constituer une team aussi drôle que puissante.

A 200m, toujours tout droit

Le jeu en lui même se découpe en deux phase. Dans la première, vous êtes sur une mappemonde en mode plateau, et devez vous déplacer sur les nouvelles cases afin de rentrer dans le stage et débloquer de nouveaux passages. Vous pourrez ainsi soit vous contenter de suivre l'objectif, représenté par un point d'exclamation, ou vous aventurer sur des chemins écartés ou secrets, pour découvrir des trésors intéressants, ou tomber sur des personnages aussi atypiques qu'intéressants.

La deuxième phase quand à elle, détaille le trajet parcouru par nos héros entre chaque point de la carte du monde. Généralement en ligne droite, vous aurez à faire un choix de direction lorsque divers chemins vous seront présentés, menant à des bonus, des zones secrètes, ou encore à une embuscade. Chaque périple se conclura par l'arrivée à une auberge où vous pourrez prendre soin de vos aventuriers

L'auberge espagnole, sauce Tomodachi Life

Paraissant anecdotique de prime abord, les auberges seront un point stratégique pour vos personnages. Leur permettant de récupérer PV et PM, vous pourrez également obtenir de l'équipement de manière plus ou moins aléatoire grâce à l'argent récolté durant votre périple, et jouer à des mini-jeux vous permettant d'obtenir argent et objets en utilisant des tickets de jeu, trouvables durant votre périple ou en répondant au questionnaire quotidien proposé par le jeu.

Cependant le point le plus important se situe dans les chambres des personnages. En mettant deux personnes dans la même chambre, ceux-ci pourront développer des liens d'amitiés, permettant aux comparses d'utiliser des techniques supplémentaires en combat. Vous pourrez grâce à ces liens sauver un ami en danger de mort, attaquer avec lui pour faire un maximum de dégâts, ou partager de la nourriture. Ces liens, agrémentés de petits sketchs lors de la phase exploration apporte une touche d'humour omniprésente et nous fait nous attacher à notre équipe de champions, c'est d'ailleurs un des points positifs du titre, en comparaison du système de combat...

Le RPG pour les nuls

Durant l'exploration des "donjons", vous croiserez le chemins de nombreux monstres. Pour le battre, le jeu vous propose un système de RPG classique au tour par tour, où le plus rapide attaque le premier. Notre équipe pouvant se composer au maximum de 4 compagnons, vos comparses agiront automatiquement en fonction de leurs capacités, PV et PM. Seul votre personnage principal aura le choix des actions, à savoir une attaque classique, une technique, ou utiliser un encas pour récupérer vos PV et PM. Nous vous avions parlé plus tôt des techniques duo se débloquant grâce aux liens forgés entre les personnages. Celles-ci s'activent de manière aléatoire, et plus vos personnages seront proches, plus les changes d'activer ces actions spéciales seront grandes.

Le jeu ne proposant pas réellement de difficulté, l'ajout des "salières" ne fait que facilité un peu plus une formule de gameplay déjà simplissime. Ces différentes salières vous permettent de récupérer PV, PM, ressuscité un personnage et. A chaque pallier de 50 visages sauvés (à comprendre 50 ennemis vaincus), l'esprit divin rencontré en début de jeu augmentera la capacité de vos salières, vous rendant par ce fait quasiment immortel et libre de rouler sur vos ennemis tout le long de votre aventure. A noter qu'il est également possible de mettre vos compagnons à l'abri à n'importe quel moment d'un combat pour le faire récupérer et guérir de problèmes de statut.

Une (trop) longue aventure en dent de scie

Même si comme votre serviteur, vous accrochez au concept de départ de Miitopia, en acceptant que vous n'y jouez pas pour son aspect RPG mais pour son ambiance, force est de constater que plus vous jouerez, plus vous aurez l'impression que le jeu force sur la longueur. Sans entrer dans les détails, le jeu se décompose en 3 grandes phases. Dans la première vous rencontrerez l'ensemble de vos compagnons de route, dans la seconde vous affronterez l'antagoniste du jeu, et suite après un twist que nous pouvons flairer à 2km, la dernière partie du jeu ainsi que le post-game s'offriront à vous.

A partir du twist, vous aurez l'impression que le jeu tente désespérément de gonfler la durée de vie du titre en vous forçant à aller récupérer des items aux 4 coins de Miitopia, au point que vous en arrivez à soupirer quand vous pensez arriver au dénouement du jeu, pour au final partir pour une heure supplémentaire de chasse aux objets. Si vous ajoutez à cela l'OST qui, malgré 2-3 musiques intéressantes, aura vite fait de vous vriller la tête, les dernières heures de jeux peuvent être vécues comme un véritable supplice.

6
Que retenir de ce Miitopia ? Si vous êtes un amateur de RPG à la recherche de nouveauté, passez votre chemin, Miitopia se veut, comme Miitomo et Tomodachi Life, une expérience différente et décalée. Si vous aimez jouer avec vos Mii, et leur faire vivre une aventure à votre sauce, le jeu pourra vous tenir en haleine pour une vingtaine d'heure. Bien qu'il se présente comme un RPG, cet aspect est au final très limité en comparaison à d'autres titres de la 3DS.

  • Le ton humouristique
  • On se prend facilement au jeu
  • Une longue aventure...
  • L'aspect RPG minimisé
  • Une OST qui déçoit
  • ... trop longue sur la fin
  • Très répititif
Pas d'images pour ce test.

Créez votre compte

Les derniers messages du forum

Avatar nel
nel a posté Il y a 1 heure :
Vos achats
Avatar OxyZ
OxyZ a posté Il y a 7 heures :
Nurc Groupe
Avatar Nest
Nest a posté Il y a 16 heures :
Général - Blabla
Avatar LEDocteurTails
LEDocteurTails a posté Le 21/11 à 21:17 :
Nintendo Switch
Sondage
Quel est le jeu que vous attendez le plus sur Switch en 2017 ?
833 votants
Archives