Nintendo 3DS

Metroid: Samus Returns

Test 3DS

Metroid: Samus Returns

Par Saurus_no_Haineko - Le 11 septembre 2017

Elle nous aura fait peur, notre chasseuse de prime intergalactique. Après une période de vide intersidérale, elle nous était revenue en bien mauvaise forme dans un jeu qui n'était absolument pas ce que l'on aurait pu attendre d'un jeu portant la fière mention « Metroid ». Aujourd'hui, Samus semble être au meilleur de sa forme, avec un jeu annoncé comme l'une des plus grosses exclusivités que la Switch puisse avoir, mais aussi et c'est ce qui nous intéresse aujourd'hui, l'une des plus belles exclusivités que la 3DS aurait pu rêver d'avoir pour sa fin de vie : Metroid Samus Returns.

 

1) Ecologique, mais pas trop 

A-t'on encore besoin de présenter une personnalité comme Samus Aran? Chasseuse de prime incroyablement douée ayant déjà vaincu à de nombreuses reprises la terrible race des Métroides, une race alien largement inspirée du fameux Alien de Ridley Scott. Envoyée sur une planète suite à une recrudescence de cette race censée être éteinte suite aux actions de Samus. Ni une ni deux, notre héroïne part pour exterminer cette engeance du diable, qui a proliféré entre temps. En arrivant sur place, c'est donc pas moins d'une quarantaine de ces sales bestioles que vous aurez à chasser. Voici, en tout et pour tout, le scénario du jeu, qui restera le même du début à la fin. 

Et on touche déjà au plus gros problème du jeu : Certes, c'est un jeu qui fait honneur à Metroid, et qui respecte avec un immense soin le jeu qu'il remanie... Mais le jeu qu'il remanie souffrait d'un certain problème. Pendant tout le jeu, vous allez faire la même chose, arriver dans une zone, exterminer tous les Metroides, passer à la suivante, et cetera, et cetera, jusqu'à la fin. Le jeu ne possède que (trop) peu de péripéties venant changer cet état de fait. Seule la dernière partie du jeu essaie de changer cette ligne plate, et ça en fait la partie la plus agréable du jeu... Mais encore faut-il avoir le courage de l'atteindre. 

2) Remanier sans dénaturer 

Malgré tout, Mercury Steam a fait un véritable travail de fond pour refaire le jeu, y ajoutant des objets, des améliorations et augmentant la durée de vie qui aurait été autrement très faible. Notamment, parmi les améliorations, on pourra citer l'intégration du système Aeon, qui représente des facultés très puissantes puisant dans une nouvelle jauge. Vous aurez donc la capacité d'utiliser un sonar (très utile), d'avoir une invincibilité partielle, et bien plus de surprises qu'on vous laisse découvrir.

Surtout, ce qui fait plaisir, et qui représente un vrai ajout très intéressant pour la licence, c'est l'uppercut. C'est un nouveau mouvement qui, utilisé juste avant qu'un ennemi vous attaque, vous permet de le contrer, et de lui faire d'immenses dégâts. Et dans certains cas, cela déclenche des petites animations très jouissives... N'allez pourtant pas croire que ces ajouts rendent le jeu facile, loin de là, le jeu ne fait aucun cadeau. La courbe de difficulté est tout à fait correcte et le jeu demande une vraie concentration, sous peine de mourir un nombre incalculable de fois. 

Enfin, on regrettera un level design en dent de scie, parfois assez faible, qui ne parvient pas à compenser la lassitude que dégage le jeu au bout d'un moment. On regrettera aussi et de la même façon les environnements du jeu, parfois très beaux et fourmillant de vie... Mais souvent très répétitifs. C'est d'autant plus dommage que le jeu nous montre souvent en fond de grosses créatures, dont la rencontre aurait pu briser la monotonie extrême que dégage le jeu, mais que l'on ne rencontrera jamais. Cela contribue tout de même a donner une certaine ambiance au jeu. 

8
Samus Returns est un jeu complexe à noter. D'un côté, nous avons un level design et des décors inégaux, oscillant entre le bon et le passable. De l'autre côté, on ne pense pas que Mercury Steam ai pu faire grand chose de plus avec le matériau original qu'ils ont du remanier, Metroid 2 possédant un concept très critiquable à l'origine. Malgré tout, les développeurs ont su y ajouter une fluidité de gameplay sans précédent dans la série, et c'est tout à leur honneur. Tout cela nous fait dire que Mercury Steam serait capable de nous fournir un Metroid digne de rentrer dans la légende si on les laissait faire... Mais en attendant, on se contentera volontiers de ce bonbon sucré-salé, qui a le bon goût de savoir dépoussiérer sans salir une saga qui avait un urgent besoin de retrouver son honneur.

  • Le retour de Samus Aran
  • La fluidité sans faille d'un gameplay
  • Les dernières heures vraiment agréables
  • Durée de vie correcte.
  • Level Design pas toujours top
  • Environnements inégaux
  • Concept de base critiquable
  • La politique horrifiantes des Amiibos
Pas d'images pour ce test.

Créez votre compte

Les derniers messages du forum

Avatar nel
nel a posté Il y a 59 minutes :
Vos achats
Avatar OxyZ
OxyZ a posté Il y a 7 heures :
Nurc Groupe
Avatar Nest
Nest a posté Il y a 15 heures :
Général - Blabla
Avatar LEDocteurTails
LEDocteurTails a posté Le 21/11 à 21:17 :
Nintendo Switch
Sondage
Quel est le jeu que vous attendez le plus sur Switch en 2017 ?
833 votants
Archives